L'art de la dédicace

Trouver l'inspiration, techniques d'écriture

L'art de la dédicace

Messagepar Ishtar » Jeu Fév 21, 2008 1:05 pm

Je viens à l'instant de recevoir la commande de chez Lulu.
Commande exclusivement faite pour offrir mon ouvrage Ishtar Terra à mes proches et amis.

Je suis là, avec un de mes ouvrages en main, les larmes aux yeux.
Mon rêve de petite fille vient de se concrétiser et j'ai beau me pincer, j'ai du mal à réaliser que j'ai écris un livre.
Finalement, je constate qu'il faut absolument se fixer des paris qui font peur afin de se mettre des talonnettes sous les pieds.
Quel plaisir. J'ai l'enthousiasme d'une élève amoureuse de son prof de français avec le sentiment de faire enfin quelque chose qui m'étire, qui m'appartient mais avec une impression bizarre de toujours vivre un rêve éveillé et appliqué.
Je m'éclate sur le bout de mon crayon mâchouillé, jouissant de voir enfin mes textes imprimés...
Je m'autogratule : A moi ! A mon impulsion ! A mon trop-plein créateur ! Hum ! Que c'est bon !

Mais... mais... soudain. Je suis là, devant la page blanche, le stylo levé... complètement stupide.
Je réalise soudain que j'ignore totalement ce qu'il faut mettre pour une dédicace.
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3773
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar aminelicia » Jeu Fév 21, 2008 1:49 pm

Félicitations. Pour les dédicaces, il faut laisser son crayon courir comme si vous allez écrire un nouveau roman.
aminelicia
 
Messages: 222
Inscription: Dim Nov 25, 2007 11:04 am
Localisation: Algerie

Messagepar Romane » Jeu Fév 21, 2008 2:44 pm

Ah ça ! Quelles belles émotions que les tiennes aujourd'hui ! Je suis contente tout plein pour toi, et ça me rappelle des souvenirs pas si lointains, il y a à peu près un an de cela. Depuis, plusieurs réimpressions ont été faites puisque les cartons se vident toujours. Et à chaque fois la même sensation !

Pour les dédicaces ? Rien de plus facile. Tu laisses ton coeur courir au bout de tes doigts. Jamais il n'y aura deux dédicaces semblables, et c'est là l'important. Rien à réfléchir, rien à mesurer, juste laisser parler ton coeur.
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Kalos Kagathos

Messagepar Diego Ortiz » Jeu Fév 21, 2008 10:09 pm

O Kairos, divin tournant de toutes les nobles batailles. Que les Muses une fois de plus guident ta main, estimée correspondante, et tout ira bien.

Amicalement,
D.O.

PS - Et comment fait-on pour en mériter un, d'exemplaire dédicacé ?
Avatar de l’utilisateur
Diego Ortiz
 
Messages: 419
Inscription: Mar Déc 25, 2007 6:23 am
Localisation: Genève

Messagepar Ishtar » Jeu Fév 21, 2008 10:34 pm

Diego Ortiz a écrit :
Citation:
Et comment fait-on pour en mériter un, d'exemplaire dédicacé ?

Une simple adresse où l'envoyer...
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3773
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Re: L'art de la dédicace

Messagepar Christian Domec » Jeu Fév 21, 2008 10:35 pm

Bonsoir,
Ishtar a écrit:
Je suis là, avec un de mes ouvrages en main, les larmes aux yeux.

Ne les retiens pas ; même si elles se précipitent pour auréoler les pages de ton livre.

Christian.
Avatar de l’utilisateur
Christian Domec
 
Messages: 627
Inscription: Mar Déc 25, 2007 2:20 pm

Re: Kalos Kagathos

Messagepar Romane » Jeu Fév 21, 2008 10:41 pm

Diego Ortiz a écrit:
O Kairos, divin tournant de toutes les nobles batailles. Que les Muses une fois de plus guident ta main, estimée correspondante, et tout ira bien.

Amicalement,
D.O.

PS - Et comment fait-on pour en mériter un, d'exemplaire dédicacé ?


Si c'est à Ishtar que tu poses la question, elle va te répondre elle-même. :lol:

Si c'est à moi, tu m'envoies par mp ton adresse postale, je te l'envoie demain. Avec plaisir, en plus. :wink:
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Messagepar Romane » Jeu Fév 21, 2008 10:44 pm

Ishtar, tu peux scaner la couverture ? :wink:
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Messagepar becdanlo » Jeu Jan 21, 2010 9:17 pm

Gonzague Saint Bris répond à web TV culture :


- Comment vivez-vous la relation avec le lecteur ?

- C'est une relation absolument magique, qui est concrète, et qui se fait à travers ce moment sacré qui s'appelle la dédicace. Parce que c'est comme l'amour : ça se déclare en instant ! On est face à face avec quelqu'un pour qui on est essentiel, et qui est essentiel pour vous pendant quelques instants. Et il se passe aussi quelque chose de magique dont on ne s'aperçoit pas: c'est pendant que la personne vous dit qui elle est... et que vous, vous lui écriviez quelque chose de personnelle - en même temps - il y a le truc magique de la littérature, c'est à dire la transmission...

http://www.web-tv-culture.com/henri-iv- ... or=EPR-728

dans le chapitre "Le portrait" à 2 minutes 49 secondes
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar nicamic » Ven Jan 22, 2010 11:47 pm

Je partage en partie ce point de vue, à mon niveau bien sûr qui reste modeste même si je commence à avoir fait un certain nombre de dédicaces :lol: . La magie n'opère pas toujours, peut-être parce que c'est seulement avec certaines personnes que "le courant passe" vraiment sans qu'on sache pourquoi (un regard, un mot, un geste suffisent) mais dans ce cas c'est vrai que fugitivement on a la sensation de vivre quelque chose d'essentiel pour l'autre, pour soi et pour le livre qui va vivre sa vie.
"Ne te courbe que pour aimer."
Avatar de l’utilisateur
nicamic
 
Messages: 306
Inscription: Jeu Mar 12, 2009 6:02 pm
Localisation: Perpignan

Messagepar Ishtar » Sam Jan 23, 2010 10:18 am

Offrir son livre, le dédicacer, c''est une sorte de lien qui se tisse entre le lecteur et l'auteur, c'est indéniable, mais... malgré tout il y a toujours l'angoisse de savoir comment il sera reçu...
Je pense qu'à partir du moment où on lâche ses écrits, il faut se dire qu'ils ne nous appartiennent plus. Les lecteurs en font ce qu'ils veulent.
Il faut pouvoir se détacher de ses écrits... c'est nécessaire, sinon l'on risque de souffrir de "caviardage" mais aussi des remarques et critiques que l'on pourrait y faire..
Avatar de l’utilisateur
Ishtar
 
Messages: 3773
Inscription: Sam Nov 24, 2007 9:48 am
Localisation: Bruxelles

Messagepar becdanlo » Sam Jan 23, 2010 3:29 pm

@nicamic:
J'ai fait si peu de dédicaces, que je ne connais pas du tout ce moment magique dont parle Gonzague Saint Bris. Par contre, j'ai plus d'expérience en tant que "dédicacé", pour avoir reçu des dédicaces personnalisées... souvent émouvantes. Malheureusement, j'ai aussi l'expérience d'avoir fait des commentaires publics, suite à ces dédicaces (sur le net), sans jamais avoir eu de retours de l'auteur. :cry:


Ishtar a écrit:
Je pense qu'à partir du moment où on lâche ses écrits, il faut se dire qu'ils ne nous appartiennent plus. Les lecteurs en font ce qu'ils veulent. Il faut pouvoir se détacher de ses écrits... c'est nécessaire, sinon l'on risque de souffrir de "caviardage" mais aussi des remarques et critiques que l'on pourrait y faire..


Je partage aussi ce point de vue... à la longue c'est la meilleure attitude !
Le lecteur reconstruit un univers à partir de nos mots... mais en définitive, ça reste le sien...
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar becdanlo » Ven Nov 05, 2010 5:47 pm

Comment réussir sa séance de signature ?

Bien souvent, il vaut mieux laisser aux écrivains déjà reconnus les séances de signature dans les librairies ou les salons régionaux. Vous risquez en effet de ne voir venir que vos amis (dans les librairies) ou des personnes qui viendront vous parler d’eux et de ce qu’ils écrivent eux-mêmes (dans les salons). Quant au résultat des ventes, il risque fort d’être décevant…


http://www.enviedecrire.com/ecrivain-pr ... ace-livre/
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar nicamic » Ven Nov 05, 2010 8:39 pm

Je ne partage pas totalement le point de vue que tu cites, bec. Pour avoir participé à un certain nombre de salons ou séances de signatures dans des librairies, je peux dire d'abord que je n'ai jamais eu 0 vente, même si, c'est vrai, le résultat reste aéatoire ! D'autre part, les gens qui viennent sont, en principe, moitivés, intéressés ; le plus difficile, à mon avis, est d'attirer ces lecteurs potentiels sans les faire fuir par une insistance déplacée. Beaucoup ont envie de parler avec des auteurs, voire d'en découvrir qu'ils ne connaissent pas ou peu.
"Ne te courbe que pour aimer."
Avatar de l’utilisateur
nicamic
 
Messages: 306
Inscription: Jeu Mar 12, 2009 6:02 pm
Localisation: Perpignan


Retourner vers Conseils d'auteurs à auteurs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron