Le travail éditorial

Trouver l'inspiration, techniques d'écriture

Le travail éditorial

Messagepar becdanlo » Mer Juin 18, 2008 6:24 am

Propos de Denis Bouchain éditeur chez Plon relevé dans le blog des Blogauteurs.

Nos critères sont les suivants : un texte plutôt grand public, de genre romanesque, qui corresponde à la ligne éditoriale de Plon. Si en plus, ça peut-être un véritable coup de cœur, c’est encore mieux. Voilà, c’est dit.
Certes, certains textes retenus ne sont pas encore vraiment au point, tant dans leur écriture que dans leur structure. Ceux que ce constat irrite font le jeu même des éditeurs qui refusent de donner leur chance à des auteurs sous prétexte que leur texte n’est pas assez abouti. Ce n’est pas l’édition que notre concours défend, puisqu’il s’agit justement de donner leur chance à de nouveaux talents et de les aider à progresser. Pour ma part, lorsque j’ai un manuscrit, j’essaie d’abord de me demander quelles sont les potentialités de l’auteur. Que certaines phrases soient maladroites, qu’il y ait des longueurs, des lourdeurs, peu importe. Ce n’est pas ce qui me retient d’aimer un texte. Je revendique le droit d’aider l’auteur à faire aboutir son texte au mieux. C’est ce qu’on appelle le travail éditorial.


http://blogauteurs.typepad.com/le_blog_ ... -119122248

On l'a donc déjà vu avec la sélection de « Raté Mieux » par Léo Scheer... le critère du texte aboutit... peaufiné...travaillé, n'est pas toujours le plus important lorsqu'un éditeur sélectionne un texte.

:wink:
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar Romane » Mer Juin 18, 2008 9:43 am

Extra l'extrait (note le jeu de mots le matin de bonne heure, Bec' steuplé :lol: ).

Oui, ça je savais qu'ils acceptent des manuscrits pas tout à fait aboutis, parce que oui, ils le disent bien, ils recherchent la potentialité de l'auteur, qui est alors susceptible de permettre un plus long partenariat.
Ils font alors des remarques ciblées sur ce qui est à retravailler, supprimer ou allonger, etc. et c'est un vrai travail éditorial. Je ne crois pas que cela existe chez le compte d'auteur, ce qui fait qu'au bout du compte, on tombe sur des livres truffés de maladresses et de fautes, alors que l'édition à compte d'éditeur prend soin de fournir un ouvrage achevé (ce qui n'empêche pas des failles, évidemment, puisque la perfection est très subjective).

Ce qui est aussi au goût du jour (et sans doute au goût de toujours, je ne sais pas) est "le texte plutôt grand public", de sorte qu'il ait toutes les chances de se vendre (côté commercial oblige). Et là, je trouve dommage, car je suis sûre que nous ratons des textes superbes, sous prétexte qu'ils ne sont pas prisés par le grand public.

Quel drôle de monde que celui de l'édition.
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Re: Le travail éditorial

Messagepar Léo Somba » Mer Juin 18, 2008 11:51 am

becdanlo a écrit:
le critère du texte aboutit... peaufiné...travaillé, n'est pas toujours le plus important lorsqu'un éditeur sélectionne un texte.


Oui, c'est plutôt bien comme constat...
N'empêche qu'avant la publication le travail de peaufinage sera fait :wink:
Avatar de l’utilisateur
Léo Somba
 
Messages: 84
Inscription: Ven Mar 14, 2008 2:58 pm

Messagepar becdanlo » Mer Juin 18, 2008 1:52 pm

Romane a écrit:

Citation:
Ils font alors des remarques ciblées sur ce qui est à retravailler, supprimer ou allonger, etc. et c'est un vrai travail éditorial. Je ne crois pas que cela existe chez le compte d'auteur, ce qui fait qu'au bout du compte, on tombe sur des livres truffés de maladresses et de fautes, alors que l'édition à compte d'éditeur prend soin de fournir un ouvrage achevé (ce qui n'empêche pas des failles, évidemment, puisque la perfection est très subjective).


Pour en avoir le coeur net (de cette histoire de travail éditorial, je viens de récupérer le manuscrit du lauréat du prix Blogauteurs de l'année dernière)

http://fploton.blogs.com/Manipule.pdf

Je vais me procurer un exemplaire du livre édité... et on va enfin pouvoir se rendre compte de quoi il s'agit: corrections mineures ou réecriture complète du texte...

Léo Somba a écrit:

Citation:
N'empêche qu'avant la publication il y aura ce travail de peaufinage qui sera fait


Oui, normalement... ce qui fait vraiment la différence entre l'édition à compte d'éditeur et celui a compte d'auteurs.

:wink:
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar Romane » Mer Juin 18, 2008 3:13 pm

becdanlo a écrit:
Pour en avoir le coeur net (de cette histoire de travail éditorial, je viens de récupérer le manuscrit du lauréat du prix Blogauteurs de l'année dernière)

http://fploton.blogs.com/Manipule.pdf

Je vais me procurer un exemplaire du livre édité... et on va enfin pouvoir se rendre compte de quoi il s'agit: corrections mineures ou réecriture complète du texte...


Ah, génial ! Parce que je pense que normalement ça doit se faire en deux temps : d'une part l'auteur doit s'entourer d'un ou plusieurs correcteur (s) pour peaufiner au maximum, et d'autre part la maison d'édition doit vérifier que tout est nickel, et éventuellement demander quelques modifications si besoin (ça a été le cas pour un ami internaute à qui il a été demandé de raccourcir la fin, par exemple). Mais il me semble (je ne sais pas si j'ai tort ou pas) que quand on envoie un manuscrit à l'édition, il doit déjà être le plus ficelé possible.

Tu pourras nous dire ce que tu as retiré de tout ça, Bec ?
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Messagepar becdanlo » Mer Juin 18, 2008 3:35 pm

Je viens d'achter Manipulé... je vous prépare ça!

:wink:
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar Romane » Mer Juin 18, 2008 3:37 pm

Je ne parviens pas à ouvrir ton lien, Bec. :cry:
Mais j'attends ton commentaire, il résumera aussi bien puisque tu auras les deux versions. :wink:
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Messagepar becdanlo » Mer Juin 18, 2008 5:32 pm

Ouf... quel boulot.

Dans la version publiée, il y a un Préambule de 4 pages qui n'existait pas dans le manuscrit d'origine.

page 15 début du chapitre 1

Image

Je suis assez surpris: je m'attendais à une réecriture complète. Là, ce sont de légères corrections.

Maintenant, je vais voir s'il y a des changements stucturels sur les 71 premières pages de la version éditée (le manuscrit était partiel sur le site pour le concours)

:wink:
Dernière édition par becdanlo le Mer Juin 18, 2008 9:59 pm, édité 4 fois.
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar Romane » Mer Juin 18, 2008 6:18 pm

Quelque chose me saute aux yeux. Il s'agit essentiellement de simple correction ortho.

Par exemple, j'aurais demandé à l'auteur s'il est bien nécessaire de faire la comparaison avec le Néoprène. A mes yeux superflu. Aller droit au but, sous peine d'alourdir, ce qui est ici le cas.

"ajouter en pensée" est très maladroit. Dire carrément qu'il pense, est largement suffisant et le lecteur comprend au quart de tour.

Je veux dire par là que très rapidement on s'aperçoit que le travail correction d'un éditeur ne va pas chercher midi à quatorze heures et se contente du minimum (orthographe, qui est aussi un gros morceau, mais pas suffisant à mes yeux).

D'où... ben la nécessité de vraiment travailler un texte en collaboration avec un correcteur redoutable, afin de vraiment tout revoir.

Qu'en penses-tu, Bec ?
Avatar de l’utilisateur
Romane
 
Messages: 931
Inscription: Mer Nov 28, 2007 8:09 pm
Localisation: Kilomètre zéro

Messagepar Léo Somba » Mer Juin 18, 2008 6:29 pm

Il est joueur, le correcteur, il rajoute des fautes : "le soleil déclinaient" !
Avatar de l’utilisateur
Léo Somba
 
Messages: 84
Inscription: Ven Mar 14, 2008 2:58 pm

Messagepar becdanlo » Mer Juin 18, 2008 6:36 pm

Léo Somba a écrit:
Il est joueur, le correcteur, il rajoute des fautes : "le soleil déclinaient" !


Non, ça c'est moi :lol:

C'est corrigé

:wink:
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar becdanlo » Mer Juin 18, 2008 6:59 pm

Romane a écrit:

Citation:
Qu'en penses-tu, Bec ?


Pour moi, je ne vois pas une grande différence entre le manuscrit et le texte édité.

Dans un premier temps, (malgré toutes mes critiques du Prix Blogauteurs), ça veut peut être aussi dire que le texte du lauréat n'etait pas si mal que ça.

Mais attendons, je vais fouiller un peu plus.

:wink:
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar becdanlo » Mer Juin 18, 2008 7:45 pm

page 16

Image

Là, on voit un nouveau paragraphe... qui fait allusion au récit d'un cauchemar dans l'avion... et qui se trouve précisément dans le préambule... qui n'existait pas dans le manuscrit d'origine.

Ce cauchemar semble bien donc rajouté à l'histoire d'origine.

Pourquoi ?

à suivre...

:wink:
Dernière édition par becdanlo le Mer Juin 18, 2008 9:59 pm, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar becdanlo » Mer Juin 18, 2008 9:53 pm

page 17

Image

Tout à fait passionnant ce travail éditorial !

Où on découvre que:

Lorsque la blonde athlétique qui présentait le journal eut fini de casser le moral de ses compatriotes, John se mit à zapper, frénétiquement.

devient:

Lorsque la brune athlétiquequi présentait le journal eut fini de casser le moral de ses compatriotes, John se mit à zapper, frénétiquement.

Où se trouve la justification "éditoriale" pour qu'une blonde... devienne une brune ?
La majorité des lectrices seraient brune ? :lol:

On voit aussi que:

le nez sur sa Swatch

devient

le nez sur l'écran de sa montre extraplate

Etonnant... je suis bien content de découvrir tout ça !

:wink:
Avatar de l’utilisateur
becdanlo
 
Messages: 6907
Inscription: Ven Nov 23, 2007 2:20 am
Localisation: Grenoble

Messagepar azul47 » Mer Juin 18, 2008 10:13 pm

Citation:
D'où... ben la nécessité de vraiment travailler un texte en collaboration avec un correcteur redoutable, afin de vraiment tout revoir.

Ben dis-donc, je me prépare de belles soirées, moi :shock:

Bec', peut-être qu'une athlétique ne peut être que brune, selon l'imaginaire populaire. Une blonde, c'est plutôt suspendu la bouche ouverte au-dessus d'un établi... toujours selon l'imaginaire populaire :roll:
Il est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
Avatar de l’utilisateur
azul47
 
Messages: 400
Inscription: Ven Mar 07, 2008 9:09 pm
Localisation: lot et garonne

Suivante

Retourner vers Conseils d'auteurs à auteurs

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron