Page 1 sur 1

Textes à écouter

MessagePosté: Sam Mar 12, 2011 9:16 am
par yugcib
J'ai modifié la rubrique “YUGCIB-TEXTES-VOIX” de mon site http://yugcib.e-monsite.com
Auparavant les textes enregistrés n'étaient accessibles que par des liens menant sur mon espace de stockage de fichiers sur Windows Live Sky Drive. Il fallait alors télécharger, à chaque fois, le fichier audio au format WMA, ce qui n'était guère très pratique...
Désormais, les textes sont directement accessibles, au format MP 3, en cliquant sur la petite icône située juste en dessous du titre du texte...

MessagePosté: Sam Mar 12, 2011 10:11 am
par becdanlo
Entre la manière dont une femme s'habille et la manière dont un écrivain tourne un livre, je sens qu'il peut exister une ressemblance ou une analogie...


Ce rêve d'il, d'elle
http://yugcib.e-monsite.com/rubrique,yu ... 24533.html

Joli texte, dont la voix donne un nouveau relief.



:wink:

MessagePosté: Sam Mar 12, 2011 10:52 am
par nicamic
Bravo Yugcib =D> Comme bec, jai été séduite par Ce rêve d'il, d'elle, une idée joliment mise en mots et en voix.

MessagePosté: Sam Mar 12, 2011 3:31 pm
par yugcib
... Il y aurait - si je me risque à le dire - comme une "petite connotation quelque peu autobiographique" dans ce texte...
Cela "transpire-t-il" ?
Je veux dire, plus précisément... "cela transpire-t-il" pour un lecteur, un auditeur ici en l'occurence, qui ne me connaitrait pas ? Qui ne saurait rien de moi ?

Il y a de ces domaines en lesquels je ne "m'aventure" qu'en "marchant sur des oeufs" (des oeufs d'oiseau en vérité)... Mais en lesquels cependant je "brûlerais" de pouvoir m'exprimer... C'est la raison pour laquelle il m'arrive de produire certaines histoires "Yugcibiennes" avec des personnages vrais - évidemment jamais nommés- ou avec des personnages fictifs qui dans mon esprit, ressemblent à des personnages que j'ai pu connaître...
J'aurais alors, deux "types" d'histoires :
-Dans le genre de ce " Ce rêve d'il, d'elle"... ou dans le genre "qui parle de personnes que j'ai beaucoup aimées...
-Dans le genre "missile balistique" de toute évidence "empreint de quelque sévérité, amertume ou cuisante critique"... (Mais dans ce "genre là", je ne fais guère très souvent car après il peut m'arriver de le regretter ou d'avoir un jour, un "autre regard")...

MessagePosté: Sam Mar 12, 2011 5:00 pm
par nicamic
yugcib a écrit:
... Il y aurait - si je me risque à le dire - comme une "petite connotation quelque peu autobiographique" dans ce texte...
Cela "transpire-t-il" ?
Je veux dire, plus précisément... "cela transpire-t-il" pour un lecteur, un auditeur ici en l'occurence, qui ne me connaitrait pas ? Qui ne saurait rien de moi ?

Il y a de ces domaines en lesquels je ne "m'aventure" qu'en "marchant sur des oeufs" (des oeufs d'oiseau en vérité)... Mais en lesquels cependant je "brûlerais" de pouvoir m'exprimer... C'est la raison pour laquelle il m'arrive de produire certaines histoires "Yugcibiennes" avec des personnages vrais - évidemment jamais nommés- ou avec des personnages fictifs qui dans mon esprit, ressemblent à des personnages que j'ai pu connaître...
J'aurais alors, deux "types" d'histoires :
-Dans le genre de ce " Ce rêve d'il, d'elle"... ou dans le genre "qui parle de personnes que j'ai beaucoup aimées...
-Dans le genre "missile balistique" de toute évidence "empreint de quelque sévérité, amertume ou cuisante critique"... (Mais dans ce "genre là", je ne fais guère très souvent car après il peut m'arriver de le regretter ou d'avoir un jour, un "autre regard")...

Cette idée m'a effleurée mais ne met-on pas toujours un peu de soi quand on écrit ? Même de façon infime ? Même parfois sans en être pleinement conscient ? Par ailleurs l'auditeur qui ne te connaît pas s'attache à ce qu'il entend et, surtout si cela lui plaît, ne se pose pas de question ! Si j'ose dire, seul le résultat compte !

MessagePosté: Dim Mar 13, 2011 9:33 am
par yugcib
... Il me sied - si cela est bien une réalité - que le lecteur ou l'auditeur ne me connaissant pas ou très peu, n'ait point à l'esprit que mon texte puisse avoir une "connotation autobiographique"...
Mais il me semble après reflexion, que... Cela soit ou non, n'a pas réellement d'importance...